Qui sont-t'ils?

Eden project est un organisme à but non lucratif dont la mission est de fournir des emplois à salaire équitable aux villageois appauvris en tant qu’agents de restauration forestière. Ils sont embauchés  pour cultiver, planter et garder à maturité des forêts d’espèces endémiques à grande échelle. Cette méthodologie «employer pour planter » se traduit par une multiplication de mesures socio-économiques et environnementales positives.

Cette initiative fait donc tourner les économies locales touchées par la pauvreté et donne aux habitants locaux un revenu décent afin qu’ils puissent à nouveau subvenir aux besoins de leur famille.

Grâce à l’implication d’Eden project et du travail des villageois locaux, l’association a déjà planté plus de 313 millions d’arbres dans 6 pays différents. Cette action de reforestation majeure a des effets considérables sur l’environnement.

Grâce à ces efforts de reboisement, des forêts saines commencent à émerger et tous les effets négatifs de la déforestation commencent à disparaître.

Ramener les forêts dans ces 6 pays ont permis :

–  Le retour de la nourriture, de points d’eau dans des zones qui étaient stériles pendant des années.

–  Le retour de refuges sûrs pour de nombreuses espèces d’animaux dont des espèces menacées.

– Le retour d’animaux dans des zones inoccupées depuis des années dû à la stérilité des terres.

Notre partenariat

C’est tout naturellement que notre regard s’est posé sur cette association. En effet, grâce à Eden project , pour chaque produit que vous commanderez chez Nateral, une partie leur sera reversée afin de financer la plantation d’un arbre dans des pays tels que le Népal, Haïti, le Kenya, ou Madagascar.

Plus qu’un arbre !! C’est un signe d’engagement positif pour notre planète. À travers cette petite action, vous participez à faire bouger de nombreux leviers :

–  Économique

–  Sociétaux

–  Environnementaux

Quelques exemples concrets

 A Madagascar la reforestation a permis de :

– recréer des refuges sûrs pour les lémuriens et de nombreuses autres espèces.

– Les plantations de mangroves dans l’estuaire de la Mahabana on permis le retour des crevettes de saumures, des flamants rose, d’algues et de plantes aquatiques.

Au Népal, en raison de la croissance rapide et prolifique des plantations, les locaux ont pu observer la réapparition des éléphants.